Le président sortant de l’université de Corse, Antoine Aiello, a annoncé lundi qu’il déposait plainte pour diffamation à l’encontre d’Antoine Orsini, maître de confé­rences à la faculté des sciences et candidat à sa succession.

Antoine Orsini avait accusé la semaine dernière M. Aiello d’avoir exercé un harcèlement moral et des pressions psychologiques sur une enseignante ayant fait une tentative de suicide. « J’ai consulté tous les responsables de filières, il n’y a eu aucune tentative de suicide à l’université de Corse », a affirmé le président sortant. Antoine Aiello a donc décidé de saisir la justice : « Il y a une volonté manifeste de salir la présidence, moi-même mais également l’équipe qui m’entoure. C’est la crédibilité de l’université qui est ainsi remise en cause ».

L’élection à la présidence de l’université de Corse aura lieu en février. Outre Antoine Orsini, le maître de conférences en économie Pierre-Marie Romani s’est également déclaré candidat. Antoine Aiello achève son second mandat et ne peut donc pas se représenter.