Chers mais efficaces : un premier bilan des internats d’excellence

Une équipe de chercheurs a dressé un premier bilan des internats d'excellence. S'ils coûtent cher, ils semblent malgré tout efficaces en ce qui concerne les résultats des élèves.

Une équipe de chercheurs s’est penchée sur les internats d’excellence, et en dresse un premier bilan mitigé. L’un d’eux, Patrick Rayou, professeur à l’université Paris-VIII etchercheur au Circeft, souligne ainsi le « coût élevé » de ce dispositif, à hauteur, par exemple, de « 12.000 euros par élèves pour l’internat d’excellence de Nice ». Il observe également un effet « surdose » concernant l’offre d’activités (ateliers théâtre, médias…) à disposition des élèves : « certains élèves (…) indiquent ne pas avoir assez de temps à consacrer à leurs devoirs ». Il observe également des disparités dans l’organisation des internats. Si à Sourdun, l’hébergement et l’enseignement sont par exemple proposés en un même lieu, à Marly-le-Roy l’internat se situe dans les anciens locaux de l’Injep et « il y a plusieurs lycées et collèges d’accueil ».

Toutefois, l’efficacité du dispositif sur les résultats scolaires semble indiscutable. « Au DNB (diplôme national du brevet, ndlr), les élèves de l’internat d’excellence de Marly-le-Roi (Yvelines) ont rattrapé le niveau des élèves de leur établissement d’accueil, dont la moyenne est 10 % supérieure à celle des résultats de l’académie [de Versailles] et 20 % supérieure à celle des résultats de leurs établissements d’origine », indique Patrick Rayou.

Source(s) :
  • AEF

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.