Le directeur de la communication de Sciences Po Paris a formellement démenti les rumeurs de démission de Richard Descoings qui circulaient sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. La démission avait été annoncée dans un mail envoyé aux étudiants depuis l’adresse professionnelle de Richard Descoings. Il faisait référence au scandale suscité par les révélations de Mediapart sur le montant des primes attribuées aux cadres dirigeants des établissements. « Étant donné les réactions suscitées par l’enquête d’un journal indépendant, je me dois de répondre à vos questionnements […]. En conséquence, après des années de services que j’estime loyaux, je démissionne de mes fonctions de directeur de l’Institut d’Études Politiques de Paris », pouvait-on notamment y lire.

« C’est un faux mes­sage. Quelqu’un a piraté la mes­sa­ge­rie et envoyé ce mes­sage aux étudiants de Sciences Po », a affirmé le directeur de la communication, précisant que Richard Descoings allait « porter plainte contre X ».