Trois syndicats enseignants ont appelé, ce matin, à une grève le 31 janvier prochain contre la réforme de l’évaluation des enseignants. Dans un communiqué commun, le SNES-FSU, le SNEP-FSU et le SNUEP-FSU ont invité « l’ensemble des syndicats du second degré » à se joindre à cet appel.

Dans l’hebdomadaire du SNES, Roland Hubert, cosecrétaire du syndicat, a proposé de faire du 31 janvier « une grande journée nationale d’action avec tous les personnels, couplant grève et manifestation nationale ». « Nous avons là un espace. Après, il y aura l’élection présidentielle et ce sera bien plus compliqué », a-t-il expliqué.

Le 15 décembre, une première grève contre le projet de réforme de l’évaluation des enseignants avait rassemblé 47% des enseignants du second degré et 21,5% des instituteurs, d’après les syndicats (contre respectivement 16,4% et 11,2% selon le ministère de l’Education nationale).