Suppressions de postes dans l’éducation : le PS « retarde », selon Chatel

Luc Chatel a accusé le parti socialiste de "retarder" sur la question des suppressions de postes dans l'éducation, après avoir essuyé les critiques du député PS du Nord.

Luc Chatel a accusé le parti socialiste de « retarder » sur la question des suppressions de postes dans l’éducation. Le ministre a été vivement critiqué hier lors d’une séance de questions à l’Assemblée nationale par le député PS du Nord Yves Durand : « Vous êtes le premier licencieur de France », a accusé le député. « Nous exi­geons un mora­toire de ces sup­pres­sions de postes que rien ne jus­ti­fie. L’école n’a pas besoin de boni­men­teurs mais d’un gou­ver­ne­ment qui inves­tisse dans la jeu­nesse pour lui redon­ner confiance ».

Ce à quoi Luc Chatel a rétorqué « Vous retar­dez M. Durand! D’ailleurs, [mora­toire] vient du latin morari qui signi­fie retar­der ». « Nous, nous avons décidé d’agir pour moder­ni­ser le ser­vice public de l’Education natio­nale et M. Durand, ça marche ! « , a déclaré le ministre, évoquant la revalorisation salariale des enseignants débutants et l’embauche de « 19.000 per­sonnes dont 80% en CDI pour 40 années à la charge de l’Etat ».

Source(s) :
  • AEF, AFP

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.