Le bilan de la grève contre le projet de réforme de l’évaluation des enseignants est mitigé. Selon les premières estimations, elle a rassemblé entre 3200 et 7500 manifestants ce jeudi 15 décembre, à Paris. Selon Patrick Gonthier, secrétaire général de l’Unsa Education, « si la mobi­li­sa­tion est peu sui­vie, du fait d’une date en fin d’année, elle est très sou­te­nue ».

Des cortèges ont défilé dans les principales villes françaises, scandant « Chatel tu perds ton triple A ! » et brandissant des pancartes arborant des slogans tels que « Papa Noël, apporte-moi un vrai ministre de service public », ou « Non aux agences de nota­tions ».