Évaluation des enseignants : François Hollande veut une réforme « plus originale »

François Hollande a exprimé sa volonté de "trouver des formules plus orginales" pour réformer l'évaluation des enseignants, lors d'une rencontre avec le collectif "Stagiaire impossible".

S’il est élu, François Hollande trouvera « des formules plus originales, y compris collectives » pour réformer l’évaluation des enseignants. Le candidat socialiste a exprimé, après une rencontre avec le collectif « Stagiaire impossible » hier, son intention d’ouvrir la discussion avec les syndicats sur le sujet dès l’été 2012. « Être évalué par le seul chef d’établissement pose problème car les enseignants veulent être évalués par des inspecteurs ou des pairs qui sont de la même matière », a estimé François Hollande. Vincent Peillon a quant à lui évoqué une évaluation générale portant sur le travail de l’ensemble de l’équipe pédagogique.

Suite à ces déclarations, la déléguée générale de l’UMP, Michèle Tabarot, a invité François Hollande à « arrê­ter de pro­mettre aussi sys­té­ma­ti­que­ment qu’il revien­dra sur tout ce qui est mis en oeuvre par la majo­rité actuelle », y compris « les dis­po­si­tions qui ne sont pas encore adop­tées et dont l’entrée en vigueur n’est pas pré­vue avant la pré­si­den­tielle ».

Les enseignants se sont mobilisés ce jeudi 15 décembre contre le projet de réforme de l’évaluation des enseignants préparé par le ministère de l’Education, lors d’une grève qui a réuni 47% des enseignants du second degré et 21,5% des instituteurs, selon les syndicats (respectivement 16,4% et 11,8% selon le ministère).

Source(s) :
  • AFP, AEF

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.