Nouveau concours d’entrée à Sciences Po avant le bac

L'institut d'études politiques de Paris réforme son concours d'entrée en première année dès la rentrée 2013, afin de diversifier le profil de ses étudiants.

Le Conseil de direction de Sciences Po a adopté ce lundi une réforme de son dispositif de recrutement à l’entrée en première année du Collège universitaire, qui entrera en vigueur à la rentrée 2013.

Les épreuves écrites se dérouleront désormais avant le baccalauréat, en mars, et non fin juin. Pour compenser ce manque de temps pour les révisions, il y aura moins de matières au programme : l’emblématique épreuve écrite d’ordre général est supprimée. Les épreuves écrites restantes sont celles d’histoire, de langue et d’une option au choix (littérature et philosophie, mathématiques ou sciences économiques et sociales).

La nouvelle date du concours rend caduque l’admission directe sur mention Très bien au baccalauréat. Elle est remplacée par une appréciation sur dossier : « Tous les dossiers de candidatures seront instruits par un jury qui appréciera le parcours académique du candidat, ses compétences linguistiques et sa motivation pour intégrer le Collège universitaire (…) mais aussi l’engagement du candidat dans la vie associative, la vie sportive, culturelle, politique ou syndicale ». Après examen de ces éléments, le jury pourra dispenser certains candidats des épreuves écrites d’admissibilité.

Un entretien de motivation et une épreuve orale de langue étrangère sont par ailleurs créés au niveau de l’admission, dont les épreuves se dérouleront d’avril à mai. Le nouvel entretien d’admission durera vingt minutes, et permettra notamment d’évaluer l’ouverture d’esprit, la curiosité intellectuelle, les connaissances et la capacité du candidat à développer une réflexion personnelle sur des enjeux contemporains.

Ces nouvelles modalités d’admission donnent plus de place à la personnalité des candidats. Le concours réformé doit permettre de « valoriser les parcours méritants » et de diversifier le profil des élèves. « Nous ne recrutons pas des copies, nous recrutons des individualités », explique Hervé Crès, directeur des études et de la scolarité à Sciences Po.

La précédente réforme du concours datait seulement d’il y a deux ans.

Source(s) :
  • AFP, sciencespo.fr, letudiant.fr, leparisien.fr, latribune.fr,

2 commentaires sur "Nouveau concours d’entrée à Sciences Po avant le bac"

  1. Moi  15 décembre 2011 à 22 h 03 min

    Nouvelle épreuve : combien gagne le directeur de Science Po ? 25000 euros par mois !! Bien joué !! Et il va nous parler du social, des zep etc . Je rie !!Signaler un abus

    Répondre
  2. Martin  17 décembre 2011 à 15 h 57 min

    La réforme du concours et les salaires scandaleux de Richard Descoings, d’Hervé Crès et consorts, sont liés. Pourquoi adopter un pseudo-concours qui permet toutes les combines ? Parce que cela permet de concocter un recrutement aux petits oignons : un peu de « défavorisés » pour les médias et l’image « sociale », beaucoup de gosses de riches pour le fric (14000 Euros par an en master). Richard Descoings mange à tous les râteliers : côté « grand établissement » public il est largement (57%) subventionné par l’Etat, mais cet argent public est géré de manière privée avec des droits de scolarité plus élevés qu’HEC, un statut privé pour les personnels et des bonus dignes d’une banque pour ses dirigeants. Le summum de l’hypocrisie.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.