Neuf des 51 collèges de Charente ont, depuis la rentrée, supprimé les notes et les ont remplacées par un système de pastilles vertes et rouges. Les moins bons élèves apprécient, car les pastilles sont moins décourageantes qu’une mauvaise note chiffrée.

Mais les bons élèves justement trouvent cette imprécision injuste, les très bonnes copies ne se distinguant plus vraiment des autres. En effet, dans un des collèges charentais par exemple, une bonne copie équivaut à deux pastilles vertes – impossible de savoir si elle serait un 15, 17 ou 20/20…