L’Unsa éducation et le Snuipp-FSU pour une remise à plat de la masterisation

L’Unsa Education et le SNUipp-FSU ont demandé jeudi l’ouverture « dès main­te­nant » des dis­cus­sions avec le minis­tère pour une « remise à plat » de la for­ma­tion des ensei­gnants, après la déci­sion du Conseil d’Etat d’annuler par­tiel­le­ment un arrêté de la très contestée réforme de la masterisation. Le 28 novembre, le Conseil d’Etat a décidé que le ministre de l’Education natio­nale Luc Chatel n’était « pas com­pé­tent pour abro­ger seul », sans le minis­tère de l’Enseignement supé­rieur, les textes régis­sant le mi-temps en alter­nance des ensei­gnants débu­tants entre leur classe et l’IUFM.

« Il faut rou­vrir le dos­sier dès main­te­nant« , réclame la fédé­ra­tion Unsa Education. « Tous les obser­va­teurs dressent en effet les mêmes constats sur les consé­quences désas­treuses d’une réforme catas­tro­phique. (Les) ques­tions de forme (sou­le­vées par le Conseil d’Etat), que le minis­tère peut sur­mon­ter en repre­nant for­mel­le­ment la pro­cé­dure, ne sau­raient occul­ter le pro­blème de fond (c’est-à-dire) l’absence d’une réelle for­ma­tion au métier fon­dée sur l’alternance pro­fes­sion­nelle », fait valoir la fédération.

Le SNUipp-FSU, prin­ci­pal syn­di­cat du pri­maire, deman­de quant à lui « l’ouverture de dis­cus­sions, dans les plus brefs délais, sur les effets de (la) déci­sion » du Conseil d’Etat. Le syndicat réclame « une remise à plat (de) l’ensemble de la for­ma­tion qui doit être revue et entiè­re­ment corrigée ». Pour le SNUipp, « il y a urgence à reti­rer l’ensemble des textes qui défi­nissent cette réforme cri­ti­quée par toute la com­mu­nauté éduca­tive. Les rap­ports se suc­cèdent et tous plaident pour une modi­fi­ca­tion en pro­fon­deur de la réforme ».

Source(s) :
  • AFP, snuipp.fr, unsa-education.org

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.