2000 € bruts pour les enseignants débutants

Luc Chatel a annoncé une revalorisation du salaire des enseignants en début de carrière.

A partir de février prochain, tous les enseignants débutants percevront un salaire mensuel brut supérieur à 2000 euros. C’est ce qu’a annoncé hier, jeudi, Luc Chatel, lors de sa visite au Salon de l’éducation. Pour le ministre, « une barre symbolique » est donc franchie et, compte tenu de l’augmentation accordée en mars 2010, par rapport à « 1690 € en 2007 », la hausse atteint 18% en cinq ans.

Dans le détail, les enseignants percevront 2000 € bruts par mois lors de leur première année d’exercice, 2060 € la deuxième année et 2121 entre la 2ème et la 4ème année, pour des augmentations mensuelles respectives de 100, 64 et 23 euros. Cette mesure coûtera 72 millions d’euros à l’État, financés, selon le gouvernement, par le non-remplacement de la moitié des enseignants partis à la retraite. Elle doit concerner 107.000 enseignants dans le public, et 18.000 dans le privé.

Côté syndicats, Bernadette Groison a pris acte d’une augmentation de salaire, qu’elle n’estime toutefois qu’à 5% . Selon elle, depuis la masterisation, les enseignants débutent en effet directement au 3ème échelon, et non plus au 1er, auquel font référence les 1690 € cités par le ministre. De plus, la revalorisation« ne concerne qu’un enseignant sur huit et constitue donc essentiellement un effet d’annonce ». La secrétaire générale de la FSU n’est donc « pas sûre que ce soit suffisant pour enrayer la crise de recrutement à laquelle fait face actuellement l’Éducation nationale ». Daniel Robin reconnaît pour sa part « un geste » du gouvernement. Mais il ne veut pas non plus en exagérer la portée. Pour le co-secrétaire général du Snes, les salaires « progressent plus vite mais stagnent plus longtemps ».

« Nous nous concentrons sur les jeunes enseignants, rétorque-t-on dans l’entourage de Luc Chatel, car ils font partie des plus mal payés de l’OCDE, alors que les plus âgés sont au contraire parmi les mieux payés ». Ces revalorisations doivent aussi permettre de prendre en compte le niveau de qualification plus élevé demandé aux enseignants.

Source(s) :
  • AFP, Reuters, le Figaro, lePoint.fr, 20minutes.fr, le Parisien, le Monde, France Soir, France-Info.com

3 commentaires sur "2000 € bruts pour les enseignants débutants"

  1. moi  25 novembre 2011 à 21 h 11 min

    C’est une honte , les profs français sont pauvres et ce n’est pas cette aumône qui changera quelque chose … Eviter ce métier : voilà la solution.Signaler un abus

    Répondre
  2. mellelinstit  29 novembre 2011 à 19 h 49 min

    Bonjour,
    Je m’interroge sur la définition d’ « enseignant débutant ». Je suis professeur des écoles T2 (Titulaire 2ème année) et je m’estime débutante. La hiérarchie m’accorde elle aussi ce statut puisqu’elle m’offre des stages « accueil T2 » afin de m’apporter des pistes de travail et d’aide dans mon métier. Je dois cependant faire face à une affectation post rentrée, en date du 13 septembre, sans avoir pu préparer une classe dont j’igonorais le niveau 48h avant !
    Où dois-je me situer ? Je fais partie de la dernière promotion de diplômés avant la réforme ; j’ai donc été recrutée à Bac + 3. Je ne suis donc pas une lauréate masterisée. J’accomplis cependant la même mission que mes collègues.

    Je reste encore une fois perpelexe quant aux annonces gouvernementales et persiste à me demander quel sera le gouvernement qui aura le courage et l’honnêteté de regarder les difficultés en face et de trouver des solutions concrètes à chacun de nos griefs.

    B.VSignaler un abus

    Répondre
  3. MOI  22 décembre 2011 à 15 h 00 min

    Encore une farce !! Un débutant mal payé mais mieux payé que son tuteur qui a 15 ans d’expérience !!! Absurde comme toutes les mesures de ce ministère.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.