La journaliste Sophie Coignard a remporté hier le prix Gondecourt pour son livre « Le Pacte immoral » sur les dysfonctionnements du système éducatif français. Sous-titré « Comment ils sacrifient l’éducation de nos enfants », l’ouvrage critique le fonctionnement du ministère de l’Education nationale et dénonce l’abandon de l’école par les politiques.

Selon Frédérick Lecluyse, président du jury, l’enquête de Sophie Coignard « cor­res­pond à l’idée ori­gi­nelle du Gondecourt, qui est de rendre ses lettres de noblesse au jour­na­lisme d’investigation ». Elle « nous concerne tous puisqu’elle concerne l’éducation de nos enfants et entend défendre le pacte répu­bli­cain de l’école », a-t-il estimé.

Le Prix Gondecourt récompense depuis 2002 les meilleurs ouvrages d’enquête journalistique.