L’appel de Bobigny renouvelé

Les élus et organisations signataires de l'Appel de Bobigny de 2010 ont présenté hier de nouveaux textes complémentaires, pour interpeller les candidats à la présidentielle de 2012.

Des élus, asso­cia­tions et syn­di­cats du monde de l’éducation, regrou­pés dans le col­lec­tif Appel de Bobigny, ont inter­pellé hier les can­di­dats à la pré­si­den­tielle pour que l’éducation « retrouve une place prio­ri­taire », lors d’une confé­rence de presse à la Mairie de Paris. L’Appel de Bobigny avait formulé en octobre 2010 « cinq objec­tifs prio­ri­taires et 18 pro­po­si­tions concrètes », visant à garan­tir « un droit à l’éducation pour cha­cun », dès la petite enfance et tout au long de la vie.

Mercredi, les organisations signataires ont présenté six textes complémentaires, ayant trait notamment à la scolarisation des 0-6 ans, à « l’autonomie des établissements scolaires », à la « formation des professionnels de l’éducation » ou encore à la « participation active des enfants, des jeunes et de leurs parents aux projets éducatifs ». Ces textes seront bientôt disponibles en téléchargement sur le site www.villeseducatrices.fr.

Colombe Brossel, adjointe au maire de Paris (PS) chargée de la vie scolaire et de la réussite éducative, et Yves Fournel, président du réseau français des villes éducatrices, ont présenté l’Appel et ses textes complémentaires comme « la base d’une nouvelle politique de l’éducation ». « C’est pourquoi nous interpellons les candidats déclarés ou potentiels à l’élection présidentielle », explique-t-il.

« Nous avons ren­con­tré le Parti socialiste, le parti radi­cal de gauche, le parti de gauche et Europe-écologie-Les Verts. Nous n’avons reçu aucune réponse à l’heure actuelle de l’UMP, du MoDem et du Parti radical », précise Yves Fournel. « A tous nous disons « encore un effort », car au-delà des annonces de priorité, d’un certain nombre de moyens accordés à l’éducation », les différents partis politiques « n’ont pas encore atteint le niveau nécessaire de débat sur l’éducation ».

Un premier point sur ces contacts aura lieu le 24 novembre au Salon de l’éducation.

Source(s) :
  • AFP, AEF, villeseducatrices.fr, 20minutes.fr, salon-education.org,

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.