Le Monde indique aujourd’hui que le corps des inspecteurs d’académie de Paris n’existe plus, depuis le 29 octobre dernier. Ce corps, constitué de 22 personnes nommées par décret du président de la République, a été épinglé par la Cour des comptes.

Pour un salaire de 4500 euros par mois, ces inspecteurs n’ayant aucune connaissance du milieu éducatif, n’exerçaient en réalité aucune fonction. Et ce, depuis des décennies.

Le recteur de l’académie de Paris Patrick Gérard, ainsi que son prédécesseur, Maurice Quénet, ont écopé de peines symboliques pour avoir validé des nominations irrégulières.