Education : le suivi médical des profs pris en défaut

Les syndicats et les médecin de prévention dressent un constat alarmant de l'état de la médecine du travail dans l'Education nationale.

« Il n’y a pas de culture de la santé au travail dans l’Éducation » résume Elisabeth Labaille, du Snes, sur France-Info. Alors que l’ampleur du malaise enseignant est pointée du doigt depuis le suicide par immolation de Lise Bonnafous à Béziers, le suivi médical des enseignants n’est pas à la hauteur. D’après le Snes, seuls 17 médecins de prévention ont été recrutés en 2011, sur les 80 promis par le ministère. En moyenne, un médecin de prévention s’occupe de 10 000 personnels, selon le syndicat.

La fréquence des visites médicales obligatoires est également remise en question. Les enseignants sont en effet tenus de voir un médecin tous les 5 ans. Selon le docteur Stéphane Lecordier, interrogé par France-Info, une visite médicale « tous les ans » serait nécessaire pour prévenir les « risques chimiques, biologiques, psychosociaux » et « troubles musculosquelettiques » auxquels sont exposés les professeurs.

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.