Au milieu d’une actualité éducative plutôt morose, les ouvrages associant enseignement et plaisir brillent par leur rareté. La passion d’enseigner est de ceux-là. Cet ouvrage émouvant témoigne en effet, à travers les histoires personnelles de 75 professeurs, de la beauté du métier d’enseignant. Instits, profs ou directeurs, ces 75 héros ordinaires évoquent en toute simplicité leur quotidien fait de petits bonheurs, quand par exemple un élève s’exclame « Déjà ? » lorsque la sonnerie de fin de cours retentit. Mais ils n’oublient pas les moments de découragement, de doute, face à l’ampleur d’une tâche « à la fois si ordinaire et si singulière ».

Extrait :

« La toute jeune maîtresse de CP demande à un élève d’épeler le mot ‘fête’. Celui-ci s’en acquitte, sans mentionner l’accent circonflexe. Un drôle de nom, qui ne veut rien dire et difficile à retenir, soit dit en passant. ‘Et le chapeau ?’, dit-elle. L’enfant hésite quelques secondes et s’exclame : « C’est un accent corn-flakes ! ». Depuis, dans la classe, on n’appelle plus autrement le fameux chapeau de Chinois. Et il n’est pas un élève qui ne s’en souvienne… »

La passion d’enseigner, Mary-Gérard Vaude, édition Castor et Pollux, septembre 2011.