Le leader centriste Hervé Morin a dénigré la circulaire sur l’immigration professionnelle dans une lettre adressée à Claude Guéant, estimant qu’elle faisait passer un « message négatif de fermeture » aux étudiants étrangers.

Pour le président du Nouveau centre, « accueillir dans nos belles écoles et nos uni­ver­si­tés des élèves étran­gers for­més et diplô­més pour ensuite les ren­voyer chez eux » est d’autant plus dommageable « qu’ils sont en géné­ral néces­saires à notre écono­mie ».

Il y a deux jours, la Confédération étudiante avait également protesté contre le circulaire Guéant qui « conduit de nom­breux jeunes diplô­més étran­gers ayant des pro­messes d’em­bauche dans des entre­prises fran­çaises à se voir refu­ser leur titre de séjour ». Elle avait lancé une pétition pour exiger son retrait.

La circulaire du ministre de l’Intérieur Claude Guéant prévoit notamment un durcissement des règles de changement de statut pour les étudiants étrangers souhaitant travailler en France.