Harcèlement à l’école : 1 collégien sur 10 concerné

Selon une enquête du ministère de l'Education nationale publiée ce matin, un collégien sur 10 est victime de harcèlement à l'école.

Le ministère de l’Education nationale dévoile ce matin sur RTL et le Parisien les résultats d’une grande enquête sur le harcèlement à l’école, selon lesquels 10 % des élèves se sentiraient harcelés dans leur collège.

Si 86 % déclarent se sentir en sécurité dans leur établissement, 6 % se plaignent de violences « sévères » et 4 % de violences « modérées ». Les atteintes les plus souvent remontées par les collégiens sont les insultes (pour 51,9 % des élèves), les vols de fournitures scolaires (45,9% des élèves) et les surnoms méchants (38,9% des élèves). 29,1% d’entre sont harcelés pour « bonne conduite en classe ». 20 % disent avoir été frappés et 2 % blessés par arme.

Invité à commenter ces chiffres sur Le Parisien, Luc Chatel a estimé que l' »école restait un lieu de paix », puisque « les faits de violence grave [étaient] rares ». Il a en outre rappelé que des mesures avaient déjà été prises pour lutter contre le harcèlement scolaire : « mise en ligne d’un guide pour y sensibiliser les professeurs, formation des chefs d’établissement, signature d’une charte contre le cyberharcèlement avec e-Enfance et Facebook ».

Le ministre de l’Education nationale a également évoqué sur RTL ce matin une réforme du système de sanctions, « insuffisamment appliquées et sans vertu pédagogique ». Luc Chatel souhaite mettre en place une « riposte progressive », avec « une dimension éducative », comme, par exemple, des « travaux d’intérêt général ». Il souhaite également que ces sanctions soient « votées par le Conseil d’administration du collège », « affichées et diffusées », pour être « mieux comprises et donc mieux admises ».

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.