Selon Jean-Louis Gout, président de l’Université de Pau, la rallonge de 14,5 millions d’euros promise par Laurent Wauquiez est « positive », mais « ne va pas permettre de boucler le budget actuel et celui de 2012 ». De nombreux présidents d’universités confirment ces propos, à commencer par Farid Ouabdesselam, à la tête de Grenoble-1, université réputée « riche » : « Pour 2012, les perspectives sont mauvaises. […] L’autonomie a un coût, pas toujours supporté par l’Etat » explique-t-il dans Le Monde.

Laurent Wauquiez avait annoncé mercredi le versement de 14,5 millions d’euros pour financer le vieillissement de la masse salariale des universités autonomes. La CPU avait positivement accueilli l’annonce, mais n’estimait pas pour autant que « tout [était] réglé avec le ministère en matière de compensation financière des nouvelles compétences des établissements ».