Les professeurs, des êtres autocratiques et autoritaires ?

Un collégien de 3e critique "l'injustice" du pouvoir dont sont investis les enseignants dans un petit ouvrage au titre évocateur : "La suprématie des professeurs est-elle juste ?"

« Lecture déconseillée au corps enseignant ! » L’avertissement imprimé en rouge sur la couverture du livre d’Emilio Bouzamondo donne le ton de l’ouvrage. La lecture de La suprématie des professeurs est-elle juste ? risque en effet de froisser la sensibilité des enseignants les plus susceptibles ! Ce petit livre au titre provocateur est un pamphlet contre l’autorité abusive des professeurs et les « infâmes supplices » endurés par les élèves soumis à leur autocratie.

Une semaine d’exclusion après l’écriture de l’ouvrage

La suprématie des professeurs est-elle juste ? a été écrit après une altercation d’Emilio Bouzamondo avec un professeur. Révolté par l' »étroiture (sic) d’esprit » et la « tendance à tout exagérer » de ses enseignants, Emilio s’est lancé dans l’écriture d’un texte destiné à « réorganiser les pensées des élèves opprimés en un ouvrage philosophique ». Ce manuscrit, remis à son professeur de français « par provocation », lui valut une semaine d’exclusion. 

Il faut dire qu’Emilio n’y va pas par quatre chemins : les enseignants sont assimilés aux « empereurs romains » dirigeant des « esclaves révoltés », se croyant « investis d’une puissance divine » et employant des « moyens radicaux comparables à la bombe atomique ». Virulent, impertinent et souvent ironique, l’ouvrage d’Emilio a déclenché un buzz médiatique auquel lui-même ne s’attendait pas.

Simple provocation d’un élève en pleine crise d’adolescence ou amorce d’un dialogue constructif pour améliorer la relation élève-professeur ? Aux enseignants de trancher !

Extrait

Non, sérieusement, les traditionnalistes sont très nombreux et restent figés sur des valeurs semblables à celles décrites dans l’avant-propos. Malgré une réjuvénation récente au sein du corps enseignant de tous les collèges, qui semblait promettre une alternative au problème suivant : l’étroitesse d’esprit des professeurs, rien ne vient à changer. Sachant que ces derniers ont un métier, une grande connaissance dans la matière qu’ils enseignent (en théorie), et qu’en face d’eux se trouvent des (pré)adolescents sans grandes connaissances, ils se permettent une arrogance assez déplacée.

La suprématie des enseignants est-elle juste ? Emilio Bouzamondo, éditions Praelego, juin 2011.

Partagez l'article

4 commentaires sur "Les professeurs, des êtres autocratiques et autoritaires ?"

  1. Vieux schnock  26 octobre 2011 à 19 h 19 min

    Je n’ai pas lu ton livre. .je ne m’en tiens qu’à la présentation qui en est faîte. Simplement deux remarques: Essaie d’enseigner dans une classe équivalente à la tienne ( dont tu serais ) avec tes principes… Le rapport entre celui qui enseigne et l’élève n’est pas un rapport égalitaire, cela ne l’a jamais été. Ce qu’il y faut c’est de l’empathie et du respect dans les deux sens, foin « d’étroiture d’esprit » tu n’as peut-être pas eu j’allais dire de bons maîtres, quel mot scandaleux sans doute à tes yeux. J’en ai eu , et je leur resterai éternellement reconnaissant,de ce qu’ils mont appris de la vie. J’ai été leur élève, et je pense qu’ils m’ont éffectivement élevé.Ceci dit c’est à ton âge que l’on se révolte… Un jour tu auras des enfants ados…plus tard; beaucoup plus tard tu reliras ce que tu as écrit….Signaler un abus

    Répondre
  2. MYTAILORISRICH  27 octobre 2011 à 1 h 44 min

    Bravo, je trouve tres sympa qu’ un ado prenne la plume pour se révolter par écrit! C’est une action positive, créatrice et courageuse, la révolte contre l’autorité est un des seuls moyens de la juguler, mais il ne faut pas nier aux profs TOUTE l’autorité, sans cela ça sera le bazar!Signaler un abus

    Répondre
  3. tacot  7 novembre 2011 à 11 h 09 min

    Bravo ! cela fait 10 ans que mon fils est scolarisé et ça fait 10 ans qu’il subit l’injustice, l’exclusion, la discrimination et l’incompréhension des profs, « normal » il est précoce et ça fait peur aux profs l’intelligence. Aujourd’hui il est en 5ème et rien n’a changé. Si je devais écrire un livre l’éducation nationale tout entière ferait un malaise.Signaler un abus

    Répondre
  4. tacot  7 novembre 2011 à 11 h 14 min

    Beaucoup de livres comme le tien devraient être édités, nous sommes en 2011 et les méthodes éducatives datent encore de l’an 1880. Nous sommes à l’ère du numérique et les élèves doivent toujours sortir les feuilles et les crayons. J’ai vérifié le classeur de techno de mon fils, le classeur est vide, pas un cours, que fait-il le prof à ses élèves, mon fils en a ras le bol donc dissipé parce qu’il s’ennuie et le prof l’exclut et lui colle des bulles sur ses interros pour son comportement, il ne note pas les connaissances; LAMENTABLE.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.