Exposition « Paul Klee Polyphonies » : peinture et musique, en toute harmonie

La Cité de la Musique à Paris vient d’ouvrir les portes d’une belle exposition dédiée au peintre suisse Paul Klee. Grand musicien et grand mélomane, sa peinture est très largement inspirée par la musique, en particulier Mozart et Bach, qu’il vénère. L’exposition retrace cette influence et propose un atelier pédagogique pour les 4-11 ans.

Précédent Suivant

L’exposition « Paul Klee Polyphonies » retrace de façon chronologique le parcours du peintre (1879-1940) au travers de plus de 130 œuvres et 70 documents, en parallèle avec les influences artistiques qui l’ont nourri. Des extraits musicaux (à écouter avec l’audioguide fourni) accompagnent chacune des six parties de l’exposition.

La première consacrée aux débuts du peintre, alors qu’il est violoniste d’orchestre, montre qu’il est fortement imprégné de musique classique, Bach, Mozart, Beethoven… On y voit entre autres une gravure intitulée « le pianiste en détresse ».

La seconde partie (1911-1915) marque la période où Klee fit la rencontre de Robert Delaunay ainsi que du groupe du Blaue Reiter. Il découvre aussi à ce moment-là la musique de Schönberg. Sa peinture devient abstraite et très colorée.

Dans la 3e partie, de 1916 à 1920, alors qu’il découvre la musique de Busoni, Paul Klee évolue vers une plus grande abstraction, et peint en particulier des jardins conçus comme de véritables partitions musicales, tel « Le Jardin fantastique abstrait ». Ou des dessins tel le « Dessin au point d’orgue ».

A partir de 1920, il intègre le Bauhaus de Weimar, où il sera professeur. Il y rencontre de très nombreux musiciens : Bartok, Hindemith… Il peint à cette période « Fugue en rouge », inspirée par une Fugue de Bach.

Une peinture polyphonique

La période du Bauhaus, à laquelle la 4e partie de l’exposition est consacrée, s’achève en 1930, lorsque Paul Klee rejoint l’académie de Düsseldorf. Il s’investit absolument dans la peinture, qui devient totalement « polyphonique », comme le montre la cinquième partie de l’exposition (1930-1937). Il peint ainsi « En rythme » en 1930 ou encore « La lumière et les arêtes » en 1937, où les jeux de transparence et de superposition sont particulièrement marqués.

La dernière partie de l’exposition (1933-1940) présente les dernières œuvres du peintre, alors atteint de la sclérodermie qui l’emportera. Sa maladie l’empêche de jouer du violon, et affecte également ses possibilités de peindre. On peut découvrir sa série « Eidola », série de dessins de musiciens fantomatiques, faisant corps avec leur instrument. Les musiciens sont tous des « ex-musiciens », à l’image de l’ »ex-pianiste » ou de l’ »ex-timbalier ».

Des activités pédagogiques

Pour les classes accompagnées de leur enseignant, la visite peut se poursuivre dans l’Atelier Klee en mains. Cet atelier pédagogique et ludique permet aux enfants de 4 à 11 ans d’explorer l’œuvre de Paul Klee au travers d’une quinzaine de modules. Un tableau géant à dessiner, un tableau-tapis, un tableau-visuel et auditif dédié aux « ex-musiciens » ou encore des puzzles d’œuvres à reconstituer sont ainsi disponibles. A noter, des activités sont spécialement conçues pour les enfants handicapés.

Enfin, la médiathèque propose un dossier musical complet sur l’exposition à partir du Journal de Paul Klee et le Musée de la Musique accueille également les classes pour leur faire découvrir les secrets des instruments de musique…

L’exposition « Paul Klee Polyphonies » permet de découvrir et de comprendre l’harmonie qui règne dans les oeuvres du peintre-musicien. Une visite à ne surtout pas manquer.

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.