Le suicide par immolation de l’enseignante de Béziers est devenu le symbole du malaise qui ronge la profession enseignante depuis quelques années. Les témoignages d’enseignants dépressifs, usés par le stress et les mauvaises conditions de travail, se multiplient. Peu soutenus par l’institution, les enseignants n’osent, bien souvent, pas parler de leur mal-être, de peur d’être discrédités.

Pour sensibiliser l’opinion à l’importance de la dépression et de sa reconnaissance, l’association France-Dépression organise, avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé et l’INPES la 8e Journée européenne de la dépression ce 19 octobre.

Au programme de cette édition 2011, des conférences-débats animées par des médecins à Bourges, Tours, Nancy et Rouen. A Paris, des animations artistiques, démonstrations thérapeutiques, tables rondes et conférences thématiques seront organisées au siège de l’association.

Vous pourrez consulter le programme détaillé de la 8e Journée de la dépression sur le site de l’association France-Dépression.