Evaluations en maternelle : « pas systématiques », selon Patrick Roumagnac (Sien-Unsa)

Selon Patrick Roumagnac, le ministère aurait assuré au Sien-Unsa que la mise en place de l'outil de repérage des élèves "à risque" en maternelle ne serait "pas systématique".

Le secrétaire général du Sien-Unsa Patrick Roumagnac a confié hier à l’AEF qu’il avait « obtenu l’assurance du ministère que l’outil [d’évaluation des élèves en maternelle] ne serait pas systématique ». Cet outil, présenté hier par le ministère aux inspecteurs de primaire, vise à repérer les « élèves à risque » dès 5 ans grâce à une série d’évaluations.

Selon Patrick Roumagnac, « si par exemple, le médecin scolaire est déjà bien impliqué sur la tranche d’âge des élèves de grande section ou encore que l’établissement communique constamment avec les familles, cet outil ne devrait pas y être mis en place ». Le secrétaire du Sien-Unsa a également assuré qu’il n’y aurait pas de « remontées nationales » des résultats : « si c’est un moyen d’étayer l’action de l’enseignant, […] c’est une bonne chose. En revanche, si contrairement à ce qu’il nous a été indiqué, les résultats font l’objet de remontées, nous serons contre ».

Source(s) :
  • AEF

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.