Dans le cadre de leur tour d’Asie en vélo, Amande et Jix, deux passionnés de la rencontre interculturelle, nous livrent deux reportages vidéo amateurs sur l’école en Thaïlande, après deux mois passés sur place :

[vid site= »vimeo » id= 30224554]
Dans cette vidéo : Amande et Jix sont allés explorer les conditions de scolarisation d’une petite école du Nord de la Thaïlande.

[vid site= »vimeo » id= 30222490]
Dans cette vidéo : pour en savoir plus sur l’intégration des enfants issus de minorités ethniques, Amande et Jix ont passé plusieurs jours dans une école particulièrement reculée, dans les montagnes du Nord de la Thaïlande.

Budget de l’éducation en baisse

La position d’enseignant en Thaïlande n’a rien pour faire rêver. Selon le socio-linguiste québécois Jacques Leclerc, « l’enseignement en Thaïlande semble une profession peu enviable qu’on choisit par défaut », d’une part en raison d’un salaire très bas, qui oblige une grande partie des enseignants à « se livrer à d’autres occupations afin de boucler les fins de mois », d’autre part en raison d’une formation des enseignants « inadéquate, ce qui entraîne des conséquences désastreuses dans la qualité des étudiants inscrits dans certaines facultés universitaires. »

De plus, la dépense publique d’éducation est actuellement en baisse : elle représentait 20,9% des dépenses publiques totales du pays en 2007 (4% du PIB), contre 28,1% en 1999 (5,1% du PIB), d’après l’Unicef.


La prochaine étape du périple d’Amande et Jix est le Laos, qu’ils rejoindront en longeant le Mékong.