Le Snep-FSU, syndicat des professeurs d’EPS, a dévoilé hier les résultats d’une enquête sur l’enseignement du sport, menée auprès des établissements scolaires.

Il s’avère que seulement 15% des établissements assurent cet enseignement dans des conditions normales, c’est-à-dire sans recourir aux heures supplémentaires ou aux vacataires.

Par ailleurs, 20 % des établissements ne peuvent plus assurer les cours de natation, et près de 40 % ne sont plus en mesure de proposer aux élèves des cours en effectifs réduits.

En cause : la réduction des effectifs enseignants et des moyens, souligne Serge Chabrol, secrétaire général du syndicat.