Thierry Mandon, maire de Ris-Orangis (Essonne), a interpellé lundi le ministre de l’Enseignement supérieur Laurent Wauquiez. Il lui reproche de ne pas avoir intégré le constructeur de tablette numérique français Archos, dans son offre de tablette à un euro par jour pendant deux ans pour les étudiants. Ce plan annoncé vendredi dernier par le ministre, mené en partenariat avec Orange, permet aux étudiants français d’acquérir une tablette iPad d’Apple ou une Galaxy Tab de Samsung avec l’abonnement 3G inclus.

L’élu essonien affirme qu’Archos, dont le siège se situe dans son département, « utilise le même niveau technologique que les tablettes d’Apple et de Samsung à un prix plus avantageux ». Le patron fondateur d’Archos, Henri Crohas, juge que « tout ça est une histoire assez lamentable », rappelant « qu’Archos a la deuxième part de marché en France derrière Apple ». Il dit réfléchir à « une offre à moitié prix », avec un autre opérateur téléphonique qu’Orange et un modèle « Archos 80 à 50 centimes d’euros pendant deux ans ».