Selon une enquête menée par le SE-Unsa auprès de 4.898 enseignants et publiée aujourd’hui, 36,2% des jeunes enseignants ont un temps de travail effectif hebdomadaire de 44 heures et plus, 35,6% de 40 à 43 heures, 23,6% de 35 à 39 heures et 4,6 % de moins de 35 heures. 74% des personnes interrogées ne se disent pas « prêtes à travailler plus pour gagner plus ».

Toujours selon cette enquête, 64,6% des enseignants interrogés disent « s’éclater dans leur métier », mais 68,5% indiquent toutefois que leur formation professionnelle ne les a pas « préparés aux réalités du terrain ». Ils sont 45,7% à ne pas envisager d’exercer ce métier jusqu’à leur retraite.