Le ministère de l’Education nationale vient de publier la répartition des suppressions de postes prévues au budget 2012. Pour la rentrée prochaine, on comptera 5.700 postes d’enseignants de moins dans les écoles primaires publiques et 6.550 postes d’enseignants de moins dans les collèges et lycées publics.

Les effectifs de classe pourront donc augmenter, et la mutualisation des moyens pourra être renforcée : plusieurs lycées pourront être regroupés par exemple pour l’enseignement d’une langue rare.

Pour la rentrée prochaine, c’est un fait nouveau, des postes pourraient également être supprimés en classes préparatoires aux grandes écoles et en BTS.