L’info : les enseignants craignent une redéfinition de leur mission

Le Figaro propose une analyse des raisons profondes de la grogne des enseignants en grève. Le problème fondamental, au-delà des suppressions des postes, est la menace qui pèse sur eux d'une redéfinition de leur mission.

Le Figaro propose aujourd’hui, dans un article signé par Natacha Polony, une analyse des raisons profondes de la grogne des enseignants en grève. Le problème fondamental, au-delà des suppressions des postes, est la menace qui pèse sur eux d’une redéfinition de leur mission.

Claire Mazeron, du Snalc, citée dans l’article, estime ainsi qu' »à droite comme à gauche, on veut nous transformer en animateurs polyvalents. » Et de citer l’exemple des filières technologiques, « où des professeurs de mathématiques sont sommés de donner des cours de sciences et vie de la Terre ».

Polyvalence, mais également augmentation de la charge horaire hebdomadaire sont au coeur des débats : l’article rappelle ainsi que « la question du temps de travail des enseignants » est « présente dans les programmes de l’UMP et du PS ».

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.