« 51% des parents sont très satisfaits et 40% sont satisfaits, ce qui fait un total de 91% de satisfaction » pour l’opération « cours le matin, sport l’après-midi », a déclaré Luc Chatel hier, à la veille de la journée du sport scolaire. Le ministre, en déplacement au lycée Jean-Vilar de Meaux (Seine-et-Marne), pré­cur­seur en 2009 de ce dispositif, y a présenté les conclusions d’une évaluation conduite par la Depp après des parents et des élèves.

Concernant son apport en terme de santé, l’expérimentation « cours le matin, sport l’après-midi » recueille 90% de satisfaction. 77% des répondants sont en outre convaincus de son impact bénéfique sur la « capacité des élèves à gérer le stress ».

Selon Luc Chatel, « le sport et l’école par­tagent les mêmes valeurs : le res­pect de la règle, le goût du défi, le goût de l’effort, la récom­pense du mérite ». Pour autant, il n’est pas question de « géné­ra­li­ser » l’expérimentation. Le ministre vise avant tout « une offre [pédagogique] adap­tée à la diver­sité des élèves », collant « aux aspi­ra­tions de cha­cun ».

En 2010, le dispositif a été étendu à 124 établissements, pour atteindre 212 établissements à la rentrée 2011. L’objectif du ministère est d’atteindre 250 établissements et 10.000 élèves.