La réforme du lycée renforce les inégalités entre établissements (APMEP)

Selon l'Association des professeurs de mathématiques de l'enseignement public, la réforme du lycée et injuste et élitiste.

A cause de la réforme progressivement mise en place dans les lycées depuis la rentrée 2010, tous les élèves ne bénéficient plus des mêmes horaires d’enseignement. C’est ce qui ressort d’une enquête menée dans les classes de seconde de 230 établissements par l’Association des professeurs de mathématiques de l’enseignement public.

Selon Eric Barbazo, le président de l’Apmep, qui vient de publier une tribune sur le Monde.fr, « avec désormais un volume de plus de dix heures par semaine dont l’utilisation est laissée au libre arbitre du chef d’établissement, la formation proposée aux élèves dans toutes les séries générales ou technologiques devient différente d’un établissement à l’autre ».

Selon l’enquête de l’Apmep, environ 30% des lycées proposent aux élèves des horaires « extrêmement disparates » : horaire officiel de quatre heures hebdomadaires pas toujours respecté, classes dédoublées ou au contraire surchargées… A ces différences, s’ajoute « une utilisation de l’accompagnement personnalisé très diverse, souvent détournée en une heure de cours supplémentaire », là où l’accompagnement personnalisé n’est pas indispensable.

Pour l’Association, ces disparités renforcent les inégalités dans les établissements publics : d’un côté ceux qui sélectionnent les élèves sur dossier et examen écrit, de l’autre ceux qui recrutent dans les secteurs difficiles. L’entrée en vigueur de la réforme dans les classes de première ne peut qu’aggraver la situation. L’Apmep dénonce donc « l’émergence d’un lycée à deux vitesses » et réclame « une réforme concertée » pour 2012.

Source(s) :
  • leMonde.fr, www.apmep.asso.fr, www.inclassablesmathematiques.fr

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.