Luc Chatel comprend la grève, pas le calendrier

Dans une interview à France 3, le ministre de l’Éducation juge que la grève du 27 septembre relève d'une « revendication légitime ».

L’appel à la grève du 27 septembre contre les 14.000 suppressions de postes programmées dans le budget 2012 répond à une « revendication légitime ». Ces propos n’ont pas été tenus par un responsable syndical, mais par le ministre de l’Éducation, dans un entretien à France 3, hier, dimanche. Pour Luc Chatel, cette revendication « fait partie de la démocratie sociale ».

Il voit d’ailleurs dans la proximité des élections professionnelles une explication possible à l’appel lancé par un large front de syndicats du public mais aussi, et c’est une nouveauté, du privé : « Ce que je constate, c’est que, à la même période l’année dernière, il y avait déjà eu deux mouvements de grève ».

Sur le fond, Luc Chatel a une nouvelle fois défendu sa politique : « C’était sans doute plus facile d’être ministre de l’Éducation nationale quand on créait 20.000 postes par an, mais est-ce que c’était la bonne réponse ? Est-ce que ça a permis de réduire les inégalités ? La réponse est non. […] Donc il faut bien travailler différemment, il faut bien cibler, personnaliser, faire du sur-mesure. »

 S’il semble malgré tout, et jusqu’à un certain point, comprendre les grévistes, Luc Chatel s’est en revanche déclaré « choqué » que des enseignants aient posé nus dans un calendrier, pour protester contre le « dépouillement » de l’école. Le ministre de l’Éducation dit avoir « une trop haute estime du professeur, de l’image du professeur, de ce qu’il représente dans notre pays et dans la République, pour accepter un tel dénigrement ».

Un collectif d’une quinzaine d’enseignants a décidé de poser nu, pudiquement derrière un bureau ou dans une salle de gymnastique, pour « dénoncer l’abandon par l’État de sa mission de service public d’éducation ». Disponible sur Internet, le « manifeste contre le dépouillement de l’école(1) », a déjà recueilli plus de 5.000 signatures.

Note(s) :
  • (1) http://www.ecole-depouillee.net/
Source(s) :
  • AFP, France 3, lePoint.fr, le Figaro, le Progrès, le Télégramme, le Parisien, Midi Libre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.