Florence Kamette a réalisé, pour la fondation Robert Schuman, une étude comparative des rythmes scolaires dans l’enseignement primaire et secondaire en Europe. Cette spécialiste de l’analyse comparée des législations étrangères a étudié « les rythmes scolaires annuels, hebdomadaires et quotidiens » de six pays : la France, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni et les Pays-Bas. L’étude a fait « ressortir plusieurs points de convergence, en particulier la généralisation de la semaine de 5 jours et le développement d’une offre d’activités périscolaires en dehors des heures de cours ».

Sur les six pays étudiés, seule la France a conservé la semaine de 4 jours en primaire. Dans certaines écoles allemandes, la semaine peut même être allongée à 6 jours. Concernant les vacances d’été, la France se situe dans la moyenne avec 8 à 9 semaines de congés estivaux par an contre 6 en Allemagne et 12 à 13 en Italie.

L’étude a également révélé qu’une offre d' »activités extrascolaires en dehors des horaires habituels » était actuellement discutée en Angleterre. Cette offre serait payante, mais « il existerait des aides pour les familles modestes ».