Salaire des enseignants : le rapport « Regards sur l’éducation » de l’OCDE contesté

La version 2011 du rapport "Regards sur l'éducation" de l’OCDE, publié mardi 13 septembre, a suscité de vives réactions auprès des responsables politiques et syndicaux.

Le constat sévère de l’OCDE sur l’état de l’école en France n’a pas tardé à faire réagir. Du côté des politiques, le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, a fustigé le rapport « Regards sur l’éducation 2011 » qui « relève d’une information déformée et partiale, comportant des imprécisions choquantes ». Au centre de la polémique : les chiffres publiés par l’OCDE concernant le salaire statutaire des enseignants. Selon le rapport, ce dernier connaîtrait un recul depuis 1995 dans le primaire et le secondaire.

Un constat vivement critiqué par le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, « regret­tant que dans les com­pa­rai­sons inter­na­tio­nales ne soient prises en compte ni les indem­ni­tés ni les heures sup­plé­men­taires de nos professeurs. C’est un com­plé­ment de revenu impor­tant et il faut donc bien com­pa­rer ce qui est com­pa­rable »« Cela fait un écart d’environ 13 à 14 % par rapport aux chiffres retenus par l’OCDE », a ainsi précisé le ministre.

Du côté des syndicats, le discours est bien évidemment tout autre. Aussitôt le rapport publié, le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire, est monté au créneau « jugeant indispensable un plan de rattrapage pour l’école et pour les enseignants ». Christian Chevalier, secrétaire général du Se-Unsa, syndicat du primaire et du secondaire, n’oublie pas, quant à lui, les promesses électorales de l’actuel chef de l’Etat : « Les personnels attendent toujours la revalorisation des salaires annoncée en 2007 par le président de la République dans sa Lettre aux éducateurs ». Enfin, le Sgen-CFDT, syndicat du secondaire et supérieur, rappelle la nécessité que « la France réinvestisse dans l’Education ». Les syndicats devraient se faire entendre lors de la prochaine grève unitaire du 27 septembre.

Source(s) :
  • Le Figaro, Le Monde, AFP, Europe 1.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.