Proposition de Hollande pour l’éducation : impossible pour M. Valls

Manuel Valls a estimé qu'il n'était "plus possible" que la dépense publique finance la création des 60 0000 postes dans l'éducation proposée par Hollande.

Interrogé ce lundi sur les promesses de François Hollande pour l’éducation, Manuel Valls a déclaré dans la Matinale de Canal+ que « la réponse ne [pouvait] pas être la dépense publique ». Le candidat à la primaire PS a préféré proposer une « véri­table réforme de l’Education natio­nale, une nou­velle réforme des retraites plus adap­tée au par­cours indi­vi­duel de cha­cun, une retraite à la carte ».

Car « la dépense publique, que ça soit à tra­vers de nou­veaux postes dans l’éducation ou dans la police[…], et les vieilles idées des années 70 : 35h, retraite à 60 ans, ce n’est plus possible », a affirmé Manuel Valls, indiquant qu’il « ne s’adressait pas qu’à François Hollande ».

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.