Dans des interviews publiées par Paris-Match aujourd’hui, Luc Chatel et Jack Lang ont confronté leurs points de vue sur la politique de suppressions de postes d’enseignants. Si le ministre de l’Education nationale a défendu l’action du gouvernement, mettant en avant « la qualité plutôt que la quantité », Jack Lang a dénoncé « une purge, une héca­tombe jamais vue sous la Ve République ». Invité à réagir aux propos de Luc Chatel, l’ancien ministre a ironisé : « Je décerne à Luc Chatel l’oscar du ministre pres­ti­di­gi­ta­teur tel­le­ment ses chiffres sont mensongers ».

Les deux hommes se sont également exprimés sur la réforme de la formation des enseignants. Pour Luc Chatel, « la for­ma­tion marche bien et chaque ensei­gnant sta­giaire aura un tuteur ». Estimant que Chatel était « trop intel­li­gent pour croire à cette entour­loupe », Jack Lang a déploré la suppression de la formation pratique, « des­truc­tion d’une loi fon­da­trice de l’école de la République »