Pour Jean-François Copé, le collège unique n’est « pas tenable » dans sa forme actuelle. Le secrétaire général de l’UMP interrogé hier sur France-Inter a estimé que ce « vieux concept » devait « absolument évoluer », pour accorder plus de place au « suivi personnalisé » des élèves, « l’avenir de l’éducation » selon lui.

D’après Jean-François Copé, le collège unique accueille « des effectifs beaucoup trop importants » dans certains quartiers où les élèves auraient besoin d’être « mieux accompagnés ». Il a proposé de créer des établissements dans lesquels « d’un côté, on ne mettrait que des 6e/5e, et de l’autre, que des 4e/3e », évitant ainsi la « confrontation physique entre les grands et les petits « .