Lors d’une intervention hier à l’uni­ver­sité d’été des CCI à Poitiers, l’ancien ministre de l’Education et phi­lo­sophe Luc Ferry s’en est pris aux conseillers d’orientation psy­cho­logues, les accu­sant « d’avoir fait d’énormes dégâts dans l’orientation des élèves », en ne connaissant « pas grand-chose au monde du tra­vail alors que c’est jus­te­ment ce qu’on leur demande ». Il a estimé que cette mis­sion « leur a été confiée pro­ba­ble­ment parce qu’il fal­lait trou­ver un débou­ché à la fac de psycho ».

Le statut des conseillers d’orientation-psychologues a été récemment modifié par la publication au JO du décret n° 2011-990 du 23 août 2011. Selon l’analyse du SNES, ce décret place désormais les copsy « sous la coupe » des pouvoirs locaux, et ne fixe plus comme priorité leur intervention auprès des élèves en établissement.