Statut des enseignants : un débat « insultant » pour les agrégés

La Société des agrégés déplore la remise en cause du statut des enseignants et notamment de leurs obligations horaires.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, la Société des agrégés qualifie d' »insultant » le débat sur le statut des enseignants. Critiquant notamment la remise en cause des obligations horaires, 15 heures de cours pour les agrégés et 18 heures de cours pour les non-agrégés, elle déplore que les professeurs soient ainsi « montrés du doigt », alors que « selon les chiffres publiés par le Ministère de l’Éducation nationale lui-même, [ils] effectuent bien plus de 35 heures par semaine ».

Selon Jean-Michel Léost, président de la Société des agrégés, « croire que le travail des professeurs s’arrête aux 15 ou 18 heures définies par les textes est aussi naïf que de penser qu’un acteur ne travaille que pendant les 2 heures de représentation qu’il donne chaque soir ».

Source(s) :
  • AFP

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.