A la rentrée 2011, les disciplines les plus touchées par les suppressions de postes au lycée général sont la philosophie, les langues et l’histoire-géographie. Entre les périodes 2007-2008 et 2009-2010, ces matières ont en effet perdu respectivement 5,1%, 4,9% et 4,1% d’enseignants. Au lycée professionnel, le génie mécanique, le génie industriel et le génie électrique sont les matières les plus touchées, avec respectivement 15,3%, 13,7% et 12,9% de postes en moins sur la période 2007-2008/2009-2010.

Ces suppressions de postes auraient été réalisées selon « les besoins des académies » d’après le ministère de l’Education nationale. Il n’y aurait pas eu « d’arbitrage national ».