La candidate à la primaire PS Ségolène Royal a exprimé ce jeudi dans un communiqué son indignation face à la hausse du prix des fournitures scolaires, « particulièrement forte cette année , de l’ordre du 7% alors qu’elle avait été contenue lors des années précédentes ». Elle propose donc « le blocage des prix de 50 produits de première nécessité, parmi lesquels pourraient figurer les fournitures scolaires ».

Bruno Julliard, secrétaire national à l’éducation du PS, s’était déjà alarmé mercredi  « de l’augmentation annon­cée du coût de la ren­trée », et avait demandé au gouvernement de « respecter ses engagements ».