Nouvelle géographie des inégalités scolaires

L'étude "Géographie de l'Ecole" du ministère de l'Education nationale, dressant la carte des inégalités scolaires en fonction des zones géographiques, livre cette année son 10e volume, 6 ans après le précédent.

Le ministère de l’Education nationale a publié cette année la dixième édition de son étude Géographie de l’Ecole, présentant « les caractéristiques régionales, académiques et parfois départementales du système éducatif français ». Un article de Liberation.fr en extrait cette semaine les grandes lignes.

Si Paris détient toujours le record du nombre de bacheliers et d’étudiants dans le supérieur, le fossé important qui séparait le Nord, où l’on privilégiait les études courtes, et les Sud, où l’on étudiait plus longtemps, s’estompe.

Sur le plan du décrochage scolaire, les académies d’Amiens, de Corse et les DOM dépassent les 16% de sorties précoces du sytème. Les académies de Rennes, Nantes et Toulouse comptent en revanche moins de 10% de décrocheurs.

Enfin, dans l’académie de Paris, très demandée, 46% des enseignants du secondaire ont plus de 50 ans. En revanche, celles d’Amiens, Lille ou Créteil, moins populaires, détiennent le record de jeunes enseignants exerçant dans le secondaire.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.