Le groupe Marc-Bloch dénonce les faibles salaires des chercheurs

Le groupe Marc-Bloch, qui réunit des acteurs de premier plan de la recherche publique, demande à l'Etat de revaloriser le salaire des chercheurs pour que la profession reste attractive.

Dans une tribune publiée par Les Echos, le groupe Marc-Bloch, qui réunit 59 présidents d’université, directeurs d’établissement d’enseignement supérieur et de recherche et hauts fonctionnaires, dénonce le manque d’investissement de l’Etat dans la recherche publique.

Le groupe rappelle que « la qualité de l’emploi scientifique » est déterminante « pour l’avenir de la société et l’économie française ». Il faut donc que le métier de chercheur reste attractif pour les brillants étudiants de demain. Mais au niveau financier, « le salaire d’un maître de conférences en début de carrière », recruté à minimum bac+8, « est de 1.770 euros nets, soit l’équivalent du traitement d’un jeune lieutenant de police, recruté au niveau licence. » Les chercheurs demandent donc à l’Etat de « revaloriser les salaires de tous les enseignants-chercheurs et chercheurs », et de « permettre l’accélération des carrières pour les plus investis ».

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.