Facebook : dans le Missouri, profs et élèves ne pourront plus être amis

Un projet de loi interdisant aux élèves d’être amis avec leurs professeurs sur Facebook entrera en vigueur le 28 août dans le Missouri aux Etats-Unis.

Les autorités américaines ne plaisantent pas avec les relations prof/élève sur les réseaux sociaux. Après l’état de Virginie, le Missouri envisage à son tour d’interdire les contacts, tout virtuels qu’ils soient, entre un enseignant et son élève via une plate-forme communautaire.

Prévenir les « dérives sexuelles »

Le projet de loi 54 du Sénat, qui devrait entrer en vigueur le 28 août, vise donc clairement les réseaux plébiscités par les adolescents tels Facebook, Twitter ou Myspace. Le texte, signé par le gouverneur Jay Nixon, a été conçu pour limiter les dérapages ou « contacts inappropriés » entre profs et élèves, après qu’une jeune fille de 13 ans, Amy Hestir, a été harcelée virtuellement puis agressée sexuellement par un enseignant.

Un texte qui divise

Dans la communauté éducative, les opinions à propos de l’usage des réseaux sociaux sont partagées. De plus en plus de professeurs considèrent Facebook ou Twitter comme des outils pédagogiques intéressants et les intègrent dans leurs pratiques. D’autres, qui ont subi des déconvenues après avoir accepté leurs élèves comme « amis » sur Facebook, se prononcent contre l’établissement d’un tel lien virtuel.

Depuis qu’il a été rendu public, le projet 54 suscite donc la controverse outre-Atlantique. Parmi ses détracteurs se trouve Randy Turner, enseignant au Joplin School District. Il a publié sur son blog un long billet discréditant l’initiative, rappelant l’utilité de Facebook dans les situations nécessitant un échange rapide d’informations avec les étudiants.

Un tel projet de loi pourrait-il voir le jour en France ? Cela n’est pas exclu : la récente condamnation d’un professeur de 28 ans pour avances sexuelles à une élève de 11 ans via Facebook, loin d’être un cas isolé, pourrait en être le catalyseur.

Source(s) :
  • enseignons.be, 20minutes.fr, actualitte.com

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.