Une délégation du centre de recherche de l’université chinoise Jiao Tong de Shanghai, qui publie chaque année l’Academic Ranking of World Universities (mieux connu sous l’appellation de « classement de Shanghai »), a visité la semaine dernière les PRES de l’université de Lorraine, d’Aix-Marseille Université, de Paris Sciences et Lettres et de l’université de Bordeaux, qui avaient été appelés à réaliser une fusion au 1er janvier 2012.

Ce voyage d’études a permis « de souligner les effets positifs des regroupements opérés ces dernières années au sein des PRES, en améliorant la visibilité et la légitimité des pôles français à l’international », selon le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui est à l’origine de l’invitation. Il devrait permettre de mieux voir reconnus l' »excellence » et le « rayonnement » des universités françaises dans le monde.

Une seconde mission sera organisée à l’automne, afin de permettre la visite d’autres PRES.