Armande Le Pellec Muller, rectrice de l’académie de Strasbourg, expérimentera à la rentrée 2012 dans quelques classes de CP un nouveau modèle bilingue « progressif » d’apprentissage de l’allemand. Avec 8 heures d’enseignement hebdomaires « de l’allemand et en allemand », il se situera entre l’actuel apprentissage dit « extensif » (3 heures d’allemand par semaine), et celui dit « paritaire » (12 heures d’allemand – 12 heures de français), qui concerne 18.665 élèves en primaire.

Confrontée à une pénurie d’enseignants compétents, la rectrice dit dans un entretien accordé à l’AEF vouloir travailler « avec l’université pour attirer dans les masters davantage d’étudiants se destinant à enseigner en allemand dans le 1er degré, dans le cadre du concours spécifique de recrutement pour les professeurs des écoles se dirigeant vers la voie bilingue. » Idem en ce qui concerne le second degré, « pour enseigner les DNL (disciplines non linguistiques) en allemand », notamment dans la filière Abibac.