Le célèbre dicton, « des vacances bien méritées », semble convenir parfaitement à nos interlocuteurs qui sont contents de « souffler » après une année toujours chargée.

Laurent, professeur d’anglais en collège : « Séjour en Irlande et émissions de jazz »

Laurent, professeur d’anglais dans un collège au Mans, sait qu’il lui faut toujours un peu de temps pour « décrocher » et se sentir réellement en vacances. « Les conseils de classe, la préparation du brevet et les corrections ont fait que ces deux derniers mois ont été particulièrement remplis. Aussi je reste toujours les 15 premiers jours chez moi, afin de prendre le temps de souffler au lieu de partir tout de suite avec toute une organisation à mettre en place ». Au programme donc pour ce fan de musique de jazz, de la lecture, de la musique et de la brocante afin de dénicher des albums rares qu’il fera découvrir sur une petite radio locale où il enregistre bénévolement une émission de jazz. « Ensuite je partirais en Irlande rejoindre des amis sur place, car je ne conçois pas mes vacances ailleurs que dans un pays anglo-saxon ! » Des amis irlandais rencontrés il y a trois ans, et qui profitent à leur tour d’une invitation chez Laurent chaque année, au moment des  24 heures du Mans. Une bonne occasion aussi de partir en vacances pour un budget réduit, puisque Laurent est logé par ses hôtes et n’a à sa charge que le transport. « Sans cette possibilité, je ne partirai pas aussi souvent à l’étranger, c’est évident ! », conclut-il.

Michel, maître de conférence en philosophie : « 60 kms de vélo par jour pour me vider l’esprit »

Michel quant à lui, grand sportif et fan de vélo, a à peine rendu ses copies aux étudiants en première année de philosophie de Rennes, qu’il part avec 5 copains faire le tour de Corse. « Rien de mieux pour se vider l’esprit que de faire du sport ».  Avec une moyenne de 60 kms par jour, on imagine bien que son esprit va se concentrer sur son corps ! « Après,  je retourne en Bretagne et je profite du reste de mes vacances pour lire tout ce que je trouve, de la littérature contemporaine aux grands philosophes anciens, qui donnent toujours une étonnante réponse à l’actualité. Ces lectures me permettent d’approfondir ma matière mais aussi de réfléchir à un programme d’études pour mes étudiants de l’année prochaine ». Quant à son budget vacances, il passe essentiellement dans son matériel de vélo « un investissement à moyen terme », et pour les activités de bord de mer de ses enfants qui s’essayeront au bateau cette année sur les plages bretonnes.

Claire, professeur des écoles : « Repos et lecture à Marseille »

Pour Claire, jeune professeur des écoles en région parisienne, ces vacances vont lui permettre de faire un bilan après sa première année en CM1. « Outre le rythme soutenu de l’année scolaire, je dois avouer que j’ai connu beaucoup de stress dû à cette première prise de fonction, je suis contente de pouvoir m’en détacher un peu ». Du repos donc et du grand air pour Claire qui rejoint ses parents à Marseille et compte « lire sur la plage si le temps le permet » avant de rentrer mi-août pour retravailler ses cours pour la rentrée. « Je n’avance plus dans l’inconnu, j’appréhende beaucoup moins que l’année dernière cette nouvelle rentrée ». Côté finances, l’achat de son appartement l’année dernière et ses remboursements mensuels lui ont grevé son budget vacances d’où son retour dans la maison familiale, fort heureusement bien située.

Bérengère de Portzamparc