Concours enseignants : le CNGA-CGC veut réviser les « modalités de formation et d’entrée dans le métier »

Pour pallier la pénurie de candidats aux concours enseignants, le CNGA-CGC demande la réforme des "modalités de formation et d'entrée dans le métier".

Alors que près de 1000 postes ne seront pas pourvus aux concours enseignants cette année, le Conseil national des groupes académiques de l’Éducation nationale réclame « une révision des modalités de formation et d’entrée dans le métier ». Selon le CNGA-CGC, les « conditions de formation et de travail  » et l' »évolution des carrières et [des] rémunérations » « n’attirent plus vers le métier d’enseignant ».

Le syndicat réclame « l’ouverture de négociations salariales » et revendique « de réels plans de carrière avec des possibilités de seconde carrière » pour pallier le déficit de popularité du métier d’enseignant et la pénurie de candidats aux concours de recrutement.

Source(s) :
  • AEF

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.