Alternance : les syndicats méfiants

La récente loi Cherpion, relative au développement de l'alternance ne convainc pas les syndicats.

Dans un communiqué commun, le Syndicat national FO des lycées et collèges (SN-FO-LC) et le SNETAA-FO, le premier syndicat de l’enseignement technique, viennent de réaffirmer leur opposition à la loi Cherpion, relative au développement de l’alternance et à la sécurisation des parcours professionnels. Adoptée par le Parlement le 4 juillet dernier, la loi vise à améliorer la situation et l’insertion des jeunes sur le marché du travail, en faisant passer le nombre d’apprentis de 600.000 à 800.000 d’ici à 2015, puis un million à terme.

Applicable dès la rentrée prochaine, elle prévoit en particulier la mise en place de parcours « d’alternance personnalisée » dès la classe de 4ème et la réduction à 15 ans, voire 14 dans certains cas, de l’âge minimum d’apprentissage. Pour les deux organisations, ces dispositions « sont toutes dirigées contre le droit à la scolarisation des élèves et remettent en cause l’obligation scolaire jusqu’à 16 ans ».

Les deux syndicats dénoncent également la suppression des contrôles préalables à la signature des contrats par les directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi, ainsi que l’ouverture de l’apprentissage aux entreprises de travail temporaire.

 Ils rejoignent plusieurs autres organisations qui avaient déjà exprimé leur désaccord. Ainsi, avant même le vote de la loi, l’Unsa rappelait notamment que « l’école est obligatoire jusqu’à 16 ans et [qu’] il y a nécessité de l’acquisition du socle commun de connaissances et compétences. En situation d’apprentissage, ce socle est difficile à atteindre et est souvent cause d’échec à l’examen ». Dans un autre registre, la Fage, Fédération des associations générales étudiantes, craignait pour sa part « un retour en arrière inacceptable sur la réglementation des stages ».

Source(s) :
  • Les Échos, leMonde.fr, EducPros.fr, letudiant.fr, ActuaLitté.com, mcetv.fr, unsa.org

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.