Pour un service public de la petite enfance

Un groupe de réflexion proche du PS se prononce notamment pour une scolarisation obligatoire dans l'année civile des trois ans de l'enfant

Dans un rapport publié dans la perspective de la prochaine élection présidentielle, Terra Nova se prononce pour la scolarisation obligatoire, en petite section, des enfants dès la rentrée de septembre de l’année civile de leurs trois ans. Il recommande aussi de permettre la scolarisation, dès la rentrée de septembre (ou plus tard dans l’année scolaire si l’autonomie de l’enfant ne le permet pas), des enfants atteignant leur troisième anniversaire dans l’année scolaire.

Ce groupe de réflexion, proche du Parti socialiste, souhaite en effet que les deux tiers des enfants de moins de trois ans, soit 850.000 enfants, aient accès à un mode de garde. A cet effet, il préconise également d’offrir la possibilité d’accueillir des enfants dès leur deuxième anniversaire dans des « classes passerelles », offrant une transition entre l’accueil collectif et la scolarisation, en fonction du degré de maturité de l’enfant. « De tels dispositifs existent déjà de façon expérimentale dans certaines villes, souligne le rapport. Ils supposent l’association de personnels enseignants et de professionnels de la petite enfance. »

 Par ailleurs, le document suggère la création de 300.000 places d’accueil dans les crèches ou auprès d’assistants parentaux, qui remplaceraient les assistantes maternelles. Afin de permettre le financement de ces mesures et le développement d’un véritable « service public de la petite enfance », le « Think tank » propose une remise à plat complète de la politique familiale, qu’il juge « socialement injuste », avec notamment la refonte de dispositifs comme le quotient familial et le quotient conjugal, et la création de nouveaux crédits d’impôts.

Source(s) :
  • AFP, la Croix, Libération, Capital, les Échos

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.